Ming-Chun Tu, du geste de collecte vers le volume en gravure et céramique

Ming-Chun Tu trouve durant ses promenades en forêt ses matériaux, éléments qu’elle collecte, recueille et garde précieusement pour les conserver comme ressources.

Elle expérimente la gravure et la céramique en parallèle. Ces deux médiums s’apportent l’un, l’autre. Ses gravures présentent les traces qui reflètent le temps. Dans ses sculptures se retrouvent ses lignes fluides, traces du développement et des transformations des éléments naturels.

L’artiste sculpture des formes telles qu’elles garderaient l’empreinte de l’écorce d’un arbre.

[…]

Elle nous invite à connaître les vertus des plantes avec lesquelles elle extrait ses couleurs naturelles. En utilisant la terre et autres techniques proches de la nature, Ming-Chun Tu nous fait prendre conscience des relations que notre corps peut entretenir avec l’arbre, les plantes, les feuillages… Au cœur d’Artefact, ses pièces résonnent de façon harmonieuse avec l’ensemble des thés naturels, délicats, parfumés et dont leur origine nous amène à voyager.

Des œuvres à découvrir à Artefact project space, Paris.

Puis en novembre, Ming-Chun Tu vous proposera un atelier et une rencontre discussion aura lieu.

Article à lire en complet dans lecorridordelart.com :

http://www.lecorridordelart.com/2019/07/ming-chun-tu-du-geste-de-collecte-vers-le-volume-en-gravure-et-ceramique.html

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s